Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Ma vie avec Hashimoto

Ma vie avec Hashimoto

Nous sommes nombreux à vivre avec cette maladie. Je vous écris pour vous expliquer comment je le vie. Et nous pourrons échanger ensemble de nos expériences avec elle.

Caries, abcès, nerfs nécrosés - Thyroïdite d'Hashimoto

Caries, abcès, nerfs nécrosés - Thyroïdite d'Hashimoto

Fin octobre 2015, une molaire a commencé à me faire souffrir.
Mon dentiste habituel ayant déménagé assez loin, il a fallu que j'en trouve un autre. La difficulté a été que cela c'est passé en pleine période de vacance scolaire (la moitié des dentistes de ma ville avait fermés leur cabinet), à chaque fois que j'arrivais à joindre un cabinet dentaire on me disait : "désolé vous n'êtes pas la patiente du Docteur ...." ou bien " je peux vous avoir un rendez-vous dans 3 ou 4 mois"! Finalement, j'ai réussi a obtenir un rendez-vous avec un dentiste qui voulais bien me prendre en "urgence" 3 ou 4 jours après mon appel.

Charlatant ?

Je me rends à ce rendez-vous et explique mes antécédents médicaux : Extrasystoles ventriculaires + auriculaires (problème cardiaque) et ma thyroïdite d'Hashimoto. Je lui montre à quel endroit je souffre (mâchoire du haut à gauche) tout en lui expliquant que parfois la douleur se diffusait parfois à la mâchoire du bas du même côté.
Il regarde et trouve ce qui apparaît comme étant apparemment ou toute petite carie, donc, il décide de la soigner immédiatement! Plus il creusait, plus il s'apercevait que ce n'était pas une si petite carie que cela. Il m'explique qu'il allait arrêter de creuser, faire un plombage et que si d'ici 15 jours j'avais toujours mal, il allait falloir que je revienne le voir pour procéder à une dévitalisation de ma dent, que malheureusement il ne pouvait pas voir ce qu'il en était de ma gencive et de mes dents par radio, car il n'a pas le matériel adéquat.

Au terme de ces 15 jours ma dent ne me faisait plus souffrir, ce qui je pensais était une bonne chose!
Environ 2 ou 3 semaines après ce soin, je me rends chez mon médecin généraliste pour toute autre choses, cependant, en examinant ma gorge il voit le plombage dans ma dent et me demande ce qui c'est passé. Je lui explique que suite à une rage de dent je me suis rendu chez un dentiste qui m'a soigné la carie tout de suite. La réaction de mon généraliste m'a surprise sur le coup ! Il m'a demandé de prendre rendez-vous avec un autre dentiste pour qu'il me retire ce plombage car il s'agissait d'un plombage au mercure et que ce n'est absolument pas recommandé avec une thyroïdite d'Hashimoto, il me demande si j'ai bien signalé mes antécédents médicaux, sur ce je lui répond que OUI évidement, et il réalise que le dentiste en question a réalisé le soin sans que je sois sous antibiotiques et a trouvé cela inacceptable !

Nouveau dentiste (pour moi)

En face de chez moi, ce trouve un dentiste dont je ne fais qu'entendre du bien, mais qui est très difficile à joindre, et lorsque l'on y arrive, il peut y avoir jusqu'à 4 mois d'attente. Pendant environ 3 semaines j'ai appelé son cabinet 2 fois par jour sans qu'une quelconque secrétaire ou assistante décroche le téléphone, lorsque enfin une secrétaire me répond (à ce moment-là on est mi-janvier 2016) et m'averti que oui je peux avoir un rendez-vous avec ce dentiste mais pas avant le 7 avril. Peu importe, je prend le rendez-vous.

Le 7 avril 2016, son assistante me demande d'écrire sur une fiche mes coordonnées et mes antécédents médicaux. Le dentiste en prend connaissance tout en me demandant de m'installer sur le fauteuil, je l'informe de tout ce qui c'est passé précédemment. Il a été étonné de constaté qu'effectivement le dentiste précédent avait bien effectué un plombage au mercure (tout en me précisant que ce n'était pas dans ses habitudes de critiquer le travail d'un collègue, mais que cela fait quelque années que les dentiste non plus recours au mercure !). Lui m'a rassuré en me disant qu'effectivement il allait me le retirer, mais qu'avant toutes choses il allait demander à son assistante de préparer la salle de radio, car il souhaitait savoir ce qui se passait exactement au niveau de toutes mes dents et ma gencive avant d'effectuer des soins à l'aveugle, et que de surcroît il estimait que ne serait-ce qu'avec un seul de mes problème de santé la prise d'antibiotiques est indispensable ne serait-ce que pour un détartrage! Il a donc demandé à sa secrétaire de prendre contact avec mon médecin généraliste pour déterminer quel antibiotique je devais prendre et sous quel dosage, chose qu'elle a fait de suite après que j'ai passé la radio.

Je passe la radio qui révèle un abcès gingival très profond et un des 3 nerf de la dent nécrosés, d'après ses dires, le dentiste en a rarement vu d'aussi profond ! Il m'explique qu'il lui faudra peut-être jusqu'à 3 séances pour effectuer ce soin, qu'il commencerait par retirer tout ce mercure, qu'il extrairait le nerf nécrosé, soignera l'abcès et que si tout allait bien la pause d'un INLAY suffirait, tout en insistant sur le fait que d'ici à ce qu'on commence les soins l'abcès pourrait évoluer et nécroser les autres nerfs et que c'est pour cela qu'il prévoit 3 séances.

Il me prescrit les antibiotiques à commencer quelques jours avant le début des soins et avec sa secrétaire convenons de 3 séances dont la première était le vendredi 6 mai 2016.

Le dentiste sous les conseils de mon généraliste me prescrit 1 gramme le matin et 1 gramme le soir d'amoxicilline, que je commence 3 jours avant le soin (le but étant d'aider à la résorption de l'abcès). c'est à ce moment-là que certain de mes symptômes de ma thyroïdite on commencés à s'amplifier. Le premier soir des grosses plaque d’eczémas sont apparus sur tout mon corps, impossible de rester sous la douche plus de 30 secondes (heureusement j'ai de l'huile d'amande douce qui m'a légèrement calmé, mais en ré-appliquant toutes les heures les démangeaisons se sont calmés. Le lendemain, j'ai commencé à avoir mal à la gorge (ça grattouillait), la veille du rendez-vous j'avais tous les symptômes de la grippe, mal à la gorge, nez qui coule ( la différence entre un nez qui coule à cause d'Hashimoto ou à cause de la grippe est la couleur de vos écoulements. Si c'est très clair = Hashimoto, si c'est jaune - vert = grippe ou nez pris), fièvre, un coup chaud un coup froid et des courbatures. Depuis un moment, j'avais prévu une sortie avec une amie, vu que mes écoulements nasales étaient clairs, je savais que je n'étais pas contagieuse, donc, je n'ai pas annulé la sortie. Le lendemain matin (matin du RDV avec le dentiste) j'étais dans le même état avec en plus les yeux injectés de sang, après mure réflexion je décide de me rendre quand même au travail (j'ai bien fait dans la journée cela allait de mieux en mieux).

Le soir du 6 mai 2016, Je me rend au RDV, j'explique au dentiste ce qui m'est arrivé ces 3 derniers jours. Par conséquent, il décide d'en faire le maximum le jour même pour m'éviter d'avoir à poursuivre la prise d'antibiotique. De toute façon après avoir extrait le mercure de ma dent et le nerf nécrosé, alors qu'il me faisait une radio pour vérifier l'avancement de l'abcès, il s'est aperçu que les deux autres nerfs de la dent commençaient à être nécrosés, il a préféré les couper tout de suite et soigner l'abcès dans sa totalité, il m'a posé des "pansements" et la semaine prochaine il posera l'INLAY plus une couronne car les soins ont tout de même pas mal diminué ma dent.
Ce que j'apprécie chez ce dentiste c'est qu'il m'a bien expliqué les choses et qu'il est pour la pratique de garder une dent saine en place au lieu d'une dent morte, la preuve est qu'il ne m'a pas dévitalisé ma dent :-) A aucun moment lors des soins je n'ai ressenti de douleurs, ni 24 heures après (sauf en mangeant si j'oublie de na pas manger du côté gauche). Du à l'abcès, j'avais perpétuellement la sensation que cela me grattait dans l'oreille gauche, depuis le soin, je ne l'ai plus du tout, j'espère que ça va durer !

Prochaine étape, comme écris précédemment, pose de l'INLAY et de la couronne la semaine prochaine.

Je ferais une petite modification de la page pour vous écrire ce qui se sera passé...

Partager cette page

Repost 0