Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ma vie avec Hashimoto

Ma vie avec Hashimoto

Nous sommes nombreux à vivre avec cette maladie. Je vous écris pour vous expliquer comment je le vie. Et nous pourrons échanger ensemble de nos expériences avec elle.

9 conseils pour se sentir mieux et être moins stressé par la thyroïdite d’Hashimoto

9 conseils pour se sentir mieux et être moins stressé par la thyroïdite d’Hashimoto

Stress, Gluten Et trop d'exercice: les Facteurs Affectant Négativement la Thyroïde.

Avoir une thyroïdite d'Hashimoto, ou n'importe quelle autre maladie auto-immune, est un combat constant. Nous devons en être conscients à tout moment pour afin d’écouter efficacement notre corps. Le stress, le gluten et le surmenage peuvent être nuisibles à la santé de notre thyroïde. Ci-dessous vous trouverez quelques conseils pour vous sentir mieux et avoir une meilleur qualité de vie en vivant avec Hashimoto.

1. S’occuper de ses glandes surrénales

Le stress (adrénaline) affaiblit les barrières naturelles du corps (de l'organisme), ne permettant pas au système immunitaire de fonctionner correctement. Le cortisol, une des hormones libérée par l'adrénaline sous le stress, doit être équilibrée, afin que nos hormones thyroïdiennes fonctionnent correctement.

2. Guérissez votre intestin

Beaucoup de patients atteints de problème de la thyroïde souffrent aussi du Syndrome de l’intestin perméable - la barrière intestinale devient perméable et les substances étrangères entrent dans le système sanguin. En conséquence, le corps se bat contre ces envahisseurs avec une réaction immunitaire. Au fil du temps, ces réactions immunitaires peuvent mener au développement d'Hashimoto, ou d'autres maladies auto-immunes. Un intestin sain est vital à une thyroïde saine. Beaucoup de facteurs contribuent au syndrome de l’intestin perméable : stress, intolérances alimentaires (particulièrement à gluten) et un faible taux de suc gastrique, pour en citer quelques un. Heureusement, il y a beaucoup d’aliments que nous pouvons manger afin de soigner un intestin perméable :

- Le bouillon osseux : Ce bouillon riche en substance nutritive contient la gélatine, qui est importante pour la santé digestive. Il y a de nombreuses recettes en ligne. C'est agréable, simple, dû au fait que la graisse est facile à brûler pour l’homme. L'ajout de quelques carottes et oignons au mélange osseux/d'eau ajoute de grands nutriments.
- Les légumes Fermentés : par exemple, kimchi (Plat coréen à base de légumes fermentés). Faites attention si vous avez des mycoses digestives !
- Les graisses saines : avocats, huile de noix de coco, etc.
- Les probiotiques : tandis que les légumes fermentés (recette kimchi ou choucroute) contiennent de bonnes bactéries, ils pourraient ne pas être acceptés par quelques personnes. Dans ce cas, prendre un supplément probiotique peut être consommé à la place de cette manière de consommer les légumes.

3. Manger les produits alimentaires qui sont pleins de substances nutritives

Ceci pourrait sembler évident, mais avec la prise de poids due à la thyroïdite d’Hashimoto, beaucoup d'entre nous peuvent être tentés de réduire sa consommation de calories. Ceci mènera à la faim constante et détériorerait le taux niveaux de sucre. L'option plus saine, est de choisir les produits alimentaires ayant de bonnes qualités nutritives. Alors, nourrissons nos corps avec des vitamines et des minéraux. Voici quelques exemples :

- Viandes d’appellation BIO
- Des graisses naturelles (huile de noix de coco, avocat, etc)
- Bouillon osseux
- Beurre doux (beaucoup mieux pour vous et tellement plus savoureux que de l’huile de tournesol).

4. Essayez de stabiliser votre glycémie

Uniquement, en mangeant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner habituel, ceci peut mener à un taux élevé de sucre, qui active à son tour les hormones de stress. Une des meilleures façons de garder la glycémie à un bon niveau est de limiter les sucres raffinés et de consommer plus de protéine, de bonnes graisses et des légumes.

5. Ne pas faire de sport en excès

Tandis que l'exercice est excellent pour n’importe qui, cela peut parfois être nuisible pour les gens atteints de maladies auto-immunes, s’ils en font de trop. L'exercice modéré est recommandé (l'aérobic à faible impact, assouplissements, yoga et pilates).

6. Être patient

Les résultats prennent du temps. Il faut tester plusieurs choses pour arriver à un résultat, tels que des repas sains ou un bien-être global. Les personnes atteintes de maladies auto-immunes ont plus de batailles à mener. Nous ne pouvons pas renoncer au gluten aujourd'hui et nous sentir mieux demain. Le changement n'arrive pas aussi vite.

7. Prendre des compléments alimentaires intelligemment

Des probiotiques pour des bactéries saines, la Vitamine D (si le taux est bas), le Sélénium et le Zinc sont tout aussi importants pour le bon fonctionnement de la thyroïde. La sur-complèmentation peut être nuisible au fonctionnement de la thyroïde, cependant, nous devons savoir comment une vitamine ou minéral affectent un autre. Il est vraiment important d’avoir conscience de ces réactions en chaînes.

8. Prendre soin de soi

Ceci est plus facile à dire qu'à faire, je sais, mais il est essentiel de se donner du repos et se détendre. Ceci peut aider à éliminer un peu de stress dans nos vies. La méditation est aussi un mécanisme de soulagement du stress (détente des contraintes) étonnant.

9. Trouver un docteur qui vous écoute

 

Nous méritons que les docteurs écoutent nos symptômes et fassent en sorte de nous aider à les apprivoiser, au lieu de nous dire que la TSH est bonne, que tout est dans notre tête et nous renvoi chez nous. Oui, les docteurs ont les qualifications et la connaissance médicales, mais les docteurs ne connaissent pas notre niveau de bien-être. Si la TSH est normal mais que nous sommes constamment fatigués et que nous subissons un horrible brouillard cérébral, nos docteurs ne devraient-ils pas faire des recherches plus approfondies.

 

Traduction d’un article écrit par :

 

Divania TIMMAL est un auteur avide (et lecteur de livre). Pour n'importe quels patients atteints de thyroïdite en Corée.

 

KIMCHI : Plat traditionnel coréen

KIMCHI : Plat traditionnel coréen

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article